Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog du Père Saint-Auneau

Le blog du Père Saint-Auneau

Animations médiévales sur les thèmes de la calligraphie, la scholastique, l'école au moyen-âge, bénédictions, reconstitution de sacrements (baptême, mariage, etc.... Bons plans, gastronomie et recettes de cuisine

Publié le par Père Saint-Auneau
Père Saint-Auneau shared France Béhourd's photo.

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau
Saint Patrick avait raison, c'était là qu'il...

Saint Patrick avait raison, c'était là qu'il fallait aller ;)

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau
Père Saint-Auneau added 7 new photos.

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau
Publié dans : #animations

Il est important de créer des temps chaleureux qui permettent de se retrouver et d'entretenir ces liens qui nous unissent et nous font avancer ensemble. Le repas qu'a organisé Gousiers, le 20 janvier 2013, est un de ces moments précieux. Chacun y a participé en cuisinant pour le groupe.

Voici le menu

Premier service

Hypocras et chiffonnade de charcuterie, fruits secs

Second service

Pasté de poucins

Tierce service

Huistres en civet

Quarte service

Rost de jambon, lit de mesclin

Quinte service

Brie de Meaux, Saint Nectaire

Sixte service

Gasteaux et blanc manger

Il nous faudra renouveler ce plaisir

La tablée
La tablée

La tablée

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau

Je constate qu'un certain nombre de mes paroissiens parlent d'amour, de ce qu'il représente, de ses complications mais aussi de ses joies. Je vais donc moi aussi m'essayer à ce difficile discours sur le plus délicat et compliqué des sentiments humains.

Il sera donc important, avant tout de distinguer trois formes d'amour :
L'Amour de Dieu
L'amour du prochain
L'amour des amants

Alors que nous utilisons le même mot, ces trois formes, bien que liées par un même élan sont différentes par le rapport à leur objet.

L'Amour de Dieu est un amour qui se définit par un oubli de soi pour la Gloire de Dieu. Rare sont ceux qui sont capables d'un tel Amour, et c'est souvent à l'appel de Dieu Lui-même qu'ils répondent.

L'amour du prochain est plus commun mais pas moins exigeant. Il s'agit d'un don de soi pour autrui, d'un partage innocent, sans contrepartie, pour la grandeur de l'humain.

Enfin, le plus troublant, le plus mystérieux mais aussi le plus incompréhensible des trois, l'amour des Amants. Il s'agit d'un abandon de soi à l'autre, un rapport de confiance absolu qui fait qu'on met sa vie dans les mains de l'être aimé, lui donnant le pouvoir de nous détruire par ce que toute vie serait impensable en dehors d ces mains et de ce coeur. L'abandon de soi ne signifie pas l'oubli de soi, surtout pas. Il faut être pleinement soi pour pouvoir s'abandonner à l'autre, et c'est tout entier qu'il faut le faire : corps et âme. S'il y a un déséquilibre, alors l'amour est voué à l'échec. Trop d'âme et c'est la frustration. Trop de corps et c'est la luxure, la transformation de l'autre en objet. Trop peu de corps et c'est l'idolâtrie, la soumission, trop peu d'âme et c'est l'irrespect.
Mais il est difficile à définir ce sentiment, On le confond souvent avec l'affection ou le désir. Mais alors que l'affection est un sentiment discret et silencieux qui prend son temps, l'amour lui se clame, bouillonne, claironne, consume tout sur son passage et surgit avec la violence de l'éclair mais il s'installe et dure.
Le désir, quant à lui,surgit de façon très spontannée, et s'évanouit aussi spontanément une fois que son objet est atteint, alors que l'amour, lui, n'est jamais rassasié, son objet ne cesse d'être repoussé toujours plus loin, de sorte qu'il habite le temps et s'extasie toujours de l'existence de l'être aimé.
Voilà ma maigre contribution à la compréhension de ce dédale sentimental qu'est l'amour, bien pâle reflet d'une réalité encore plus complexe.

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau

Nos. 1-4 The Introit is to be sung, started by one or more cantors according to the day, as the priest approaches the altar at Mass. No. 3 Dominus illuminatio mea (The Lord is my light and my salvation) is the introit for the Fourth Sunday after Pentecost.

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau

Que le Seigneur prenne pitié de vous!
Magnifique!
http://www.youtube.com/watch?v=PRv4jt-7FBY

Nos. 10, 14 and 16 Abbess Hildegard of Bigen (1098-1179) Born into the Rhenish aristocracy in 1098, Hildegard entered a convent eight years later. Hildegard became famous for her prophecies and visions, which brought her consultations with the most powerful rulers of her day.

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau

Nos. 1-3 We have yet to reach Palestine, and there is time for drink and fun once again in Beunen. Here are some of the most high-spirited ones. No. 3 Tempus est iocundum is the human celebration of spring - of love which follows swiftly in its footsteps.

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau
Publié dans : #liens

Voir les commentaires

Publié le par Père Saint-Auneau

En ce jour d'Epiphanie, quelques explcations et interpréation en relation avec le moyen-âge.

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog