Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog du Père Saint-Auneau

Le blog du Père Saint-Auneau

Animations médiévales sur les thèmes de la calligraphie, la scholastique, l'école au moyen-âge, bénédictions, reconstitution de sacrements (baptême, mariage, etc.... Bons plans, gastronomie et recettes de cuisine

Publié le par Père Saint-Auneau
Publié dans : #Quizz, #moyen age

Voici donc la solution au quizz

C'est Anselme de Canturbery qui a écrit cette phrase en 1078 dans un ouvrage intitulé "Proslogion".

Cette phrase signifie "(Dieu) est ce dont on ne peut rien imaginer de plus grand"

Ce passage du Proslogion constitue ce qu'on appelle la preuve ontologique de l'existence de Dieu. C'est à dire la preuve par l'Être même de Dieu.

En fait, Anselme veut prouver l'existence de Dieu, et surtout rendre caduque toute supposition que Dieu n'existerai tpas. Il veut donc démontrer que l'existence constitue l'Ëtre même de Dieu. Il part donc de ce principe (axiome) : Dieu est ce dont on ne peut rien imaginer de plus grand.

Si Dieu ne relevait que de l'imagination, alors il y aurait quelque chose de plus grand que Dieu, ce serait Dieu avec l'existence. Donc Dieu existe nécessairement.

Ce raisonnement a été énormément attaqué en son temps, pour plusieurs raisons :

Tout d'abord parce que ce n'est pas une preuve de théologien. En faisant appel au raisonnement, Anselme se conduit en philosophe.

Ensuite parce que le raisonnement peut s'appliquer à toute pensée, pas seulement à Dieu. Le caractère axiomatique du point de départ fait de ce raisonnement un mixte intenable entre la foi et le raisonnement qui nuira à cette preuve ontologique.

De nombreux autres penseurs, jusqu'au XVII° siècle, tenteront de prouver l'existence de Dieu par le raisonnement.

Ce sera Emmanuel Kant sui y mettra fin avec sa Critique de la Raison pure. En effet, dans son ouvrage il démontrera que le seul raisonnement qui soit fiable est le raisonnement scientifique, qui repose sur l'expérience. La métaphysique n'est que conjecture à travers laquelle on peut prouver une chose et son contraire avec un raisonnement tout aussi valable. La preuve de l'existence de Dieu relève de la métaphysique.

Pour Kant, la foi ne se démontre pas.

Résultat : C'est donc Ingrid qui remporte la page calligraphiée des Chroniques du Père Saint Auneau. Félicitations.

En photo le prix qui a été envoyé à Ingrid

Quizz mystique : Solution et résultat

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog